Alcatraz, de la citadelle à la prison

En 1776, les espagnols colonisent la baie de San Francisco et pour la première fois, l’ile d’Alcatraz est indiqué sur une carte. Mais avant d’être la prison la plus connue au monde, Alcatraz était une citadelle militaire.

alcatraz1

En 1846, les américains reprennent la baie aux mexicains. Le gouvernement s’intéresse alors à cette île et en 1852, débute la construction d’une citadelle pour la protection de la baie. En fait, deux autres citadelles sont aussi construites de chaque côté du Golden Gate.

La métamorphose de l’ile continue avec la ruée vers l’or. En effet, avec l’augmentation du trafic maritime qui en découle, le gouvernement américain contruit le premier phare de la côte Pacifique américaine sur l’ile en 1854.

En 1859, les 11 premiers prisonniers arrivent sur Alcatraz. 11 soldats en fait,  mis aux arrêts dans les sous-sols.

1861 marque le début de la guerre de Sécession et San Francisco est une cible pour les Confédérés. Mais Alcatraz assure sa défense avec 111 canons et des rangées de créneaux à fusils creusées sur les flancs d’Alcatraz. 400 soldats étaient en garnison sur l’ile.
Pendant cette guerre, des civils condamnés, des soldats accusés de désertion, des espagnols au cours de la guerre américano-espagnole, ainsi que des indiens Apache, Hopi et Modoc capturés  dans des guerres indiennes, sont emprisonnés sur Alcatraz.

Les progrès dans le domaine de l’armement pendant la guerre de Sécession rendent très vite inutiles les défenses d’Alcatraz. Cela aboutit à l’abandon de la citadelle par l’armée en 1907. Des soldats de la garde militaire américaine les remplacent.

En 1908, l’armée détruit la citadelle pour construire une prison à sa place.

En 1915, elle est rebaptisée « Camp disciplinaire des Etats-Unis, Section pacifique » et les hommes qui refusent de prendre part à la Première Guerre Mondiale y sont emprisonnés.

C’est dans les années 30 qu’Alcatraz devient une prison de haute sécurité et c’est ainsi qu’en 1934,   le Ministère de la Justice prend  en main Alcatraz et en fait un pénitencier fédéral. 1545 criminels y sont incarcérés parmis lesquels Al Capone.

14 tentatives d’évasion ont eu lieu, la plus célèbre étant celle de Frank Morris et des frères Anglin qui ont fui l’ile à la nage en utilisant des manteaux imperméables comme bouées. On suppose qu’ils sont morts noyés, mais leurs corps n’ont jamais été retrouvés.

En 1963, en raison de coûts de gestion et de maintenance élevés, les prisonniers sont transférés vers d’autres pénitenciers.

Alcatraz devient alors un lieu public et fut le théâtre d’occupations indiennes, la première provoquée lorsqu’un Texan propose d’y construire un parc d’attraction et la seconde lorsque des indiens revendiquent l’ile au nom des indiens de toutes les tribus. A la suite de cette dernière longue occupation, 19 mois, l’administration des services généraux du gouvernement décide de détruire les bâtiments d’Alcatraz. Les logements du personnel sont les premiers de la liste, mais, le Congrès des Etats-Unis met à terme à ce projet en 1972 et crée le Domaine National du Golden Gate (Golden Gate National Recreation Area) dans lequel est englobé Alcatraz. Désormais, c’est le National Park Service qui gère le domaine et permet aujourd’hui aux touristes de visiter une des plus célèbres iles au monde.

You may also like...

Laisser un commentaire

Customized Social Media Icons from Acurax Digital Marketing Agency