Bilan vélo pour février 2014 : Descente des eaux et montée des cols

FacebookTwitterGoogle+

Après un mois de Janvier qui s’est terminé dans l’humidité et les inondations, Février est arrivé, et la première semaine n’a pas été bonne, encore, niveau météo. Du coup sur les 12 sorties prévues, seulement 8 furent honorées. Ce mois de février était orienté sur le dénivelé et l’augmentation en kilomètres des sorties. Ce fut l’occasion pour moi de partir sur des routes que je n’avais pas vues depuis longtemps…

Les principaux objectifs du mois de Février 2014 étaient de travailler le dénivelé et l’endurance et de rouler au moins 700 km.

bilanfev2014

Ma première sortie n’a eu lieu que le 9 février… Pour l’occasion de cette « reprise » après deux semaines d’immobilité (état grippal et pluie), je me suis attaqué au Col de Taillude, reliant Collobrières à Grimaud. Rien d’insurmontable malgré un vent obligeant à travailler un peu plus en force. Mais le vent fut plus virulent la semaine d’après, en particulier sur ma sortie jusqu’à la Roquebrussanne. De Pierrefeu à ce village, ce fut une lutte contre Eole et une libération à La Roquebrussanne.

Deux jours plus tard, je me suis hasardé sur le Plateau de Siou-Blanc. Je dis bien « hasardé », car je n’avais pas pris cette route depuis au moins19 à 20 ans ! J’avais juste le souvenir d’une montée difficile sur un mauvais revêtement. Maintenant je sais ! C’est une montée difficile sur un mauvais revêtement ^^ Une côte classée 1ère catégorie avec 10 km à 5,35% de moyenne. Dès les deux premiers kilomètres, le ton est donné. Ca monte, ça monte plus, ça monte, ça monte plus… avec des portions dépassant les 10 et 11%. De la bonne grimpée quoi.

La sortie suivante, j’ai calmé le jeu en faisant un parcours plus « tranquille », qui passait pas la montée du Castellet. Là, c’est tout l’inverse, une pente à peu près régulière, pas trop pentue et sur un excellent revêtement… du billard.

Le 19 Février, petit parcours autour de Hyères, avec au programme, le Mont des Oiseaux, que je n’avais pas grimpé depuis 2 ans, et la terrible montée de la Villa de Noailles dans Hyères.

Deux jours plus tard, c’est un enchaînement de difficultés que j’avais à affronter : le Col de Gratteloup, le Col de Babaou, le Col de Taillude et pour terminer la Côte du Pas du Cerf. Dénivelé, dénivelé… Ce fut une bonne sortie.

Le dimanche 23 Février, petite sortie intensive l’après-midi, vu que j’étais d’astreinte, sur mon parcours « repère », passant par la Côte des Trébaudels entre Cuers et Rocbaron. Une bonne sortie, là encore, malgré un vent relativement génant.

Enfin, la dernière semaine de Février, une seule sortie… boulot oblige… mais quelle sortie. Notre Dame des Anges suivie du Col de Babaou. Que cette montée de Notre Dame des Anges est difficile et magnifique, là encore, une montée de 1ère catégorie avec 9,1 km pour 6,05% de moyenne. La vue dégagée sur les sommets enneigés des Alpes est à ne pas manquer. Une très bonne ascension, mais des efforts que j’ai payé dans le Col du Babaou et dans le final face à un vent très fort. Ceci dit, depuis le début de l’année, c’est mon record en dénivelé lors d’une sortie avec 1238 m grimpé.

Tout comme pour le mois de Janvier, je n’ai pas pas atteint mon objectif kilomètrique à cause de la première semaine pluvieuse. 637 km au compteur, soit 63 manquants… mais les sorties furent quand même bénéfiques…

Février 2014 en quelques chiffres : 

  • Poids fin Janvier : 73,6 kg
  • Poids fin février : 73,5 kg
  • Nombre de sorties : 8
  • Kilomètres parcourus : 637,36 km
  • Kilomètrage moyen/sortie : 79,67 km
  • Temps en selle : 26h25’56 »
  • Vitesse moyenne mensuelle : 24,25
  • Dénivelé : 6004 m
  • Parcours le plus long : 96,52 km
  • Meilleure moyenne : 26,68 km/h

vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Social Media Icons Powered by Acurax Website Designing Company
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});