Chinatown en bref

Avec plus de 120 000 habitants, Chinatown est la plus grande ville chinoise en dehors de la Chine, après New-York.

Les premiers immigrants chinois arrivent à San Francisco en 1848 et s’installent autour de Portsmouth Square, l’ancienne grande place du village de Yerba Buena. Ils fuient la famine mais aussi la guerre de l’opium. Les premiers arrivants travaillent dans des mines d’or mais aussi dans des commerces comme la blanchisserie, la restauration ou encore la pêche.

Leur communauté est victime d’hostilités menant même à des lois anti-chinoises. Ce n’est qu’après la seconde guerre mondiale que ces lois commencent à être abrogées, le Japon étant devenu un ennemi commun aux Etats-Unis et à la Chine.

L’artère principale de Chinatown est Grant Avenue. La Chinatown Gateway, un portique chinois, marque l’entrée dans ce quartier qui s’étend à peu près entre Powell Street et Kearny Street, d’Ouest en Est et de Bush Street à Vallejo Street, du Sud au Nord. D’innombrables commerces se cotoient dans les rues, allant de la boutique souvenirs au marchand de légumes, en passant par les objets d’arts.

Des temples magnifiques en leur intérieur, imposent le respect du visiteur. Si vous vous balladez dans ce quartier, levez la tête, car c’est en hauteur que tout se passe…

Porthmouth Square, le lieu d’origine de Chinatown, est une petite place pleine d’activité où les joueurs de cartes et de Mahjong viennent se retrouver. Enfin, dans une petite ruelle quasi ignorée des touristes, on trouve une petite fabrique de « Fortune Cookies », ces petits gâteaux secs servis dans les restaurants chinois des Etats-Unis et qui cachent une bande de papier sur lequel est inscrit un message porte-bonheur.

You may also like...

Laisser un commentaire

Animated Social Media Icons by Acurax Responsive Web Designing Company