Crissy Field

Difficile de rebondir après le précédent article publié, fort en émotion. C’est pour cela que je me suis dit que je pouvais vous présenter un de mes endroits préférés à San Francisco, en endroit où la faune côtoie les vues magnifiques, Crissy Field, sur la bordure Nord du Presidio. Les vues sur la Baie, Alcatraz et le Golden Gate Bridge, valent à elles seules le détour. La promenade est tellement reposante pour l’esprit et tellement magnifique pour les yeux. Mais le touriste ne sais pas forcément qu’avant d’être ce vaste espace où se côtoient marcheurs, cyclistes et faune parfois très rare, Crissy Field était une piste d’atterrissage et même encore plus loin, un marécage…

crissy

Un peu d’histoire

Avant d’être cette aire de promenade, Crissy Field était un marais salant au pied de collines. Lorsque les espagnols sont arrivés en 1776, ils ont appelé toute cette grande zone Nord Ouest de l’actuel San Francisco, El Presidio. En 1846, l’armée américaine a repris le contrôle du Presidio. A la fin du siècle, l’endroit fut transformé en base militaire.
Pour l’exposition universelle Panama Pacific de 1915, Crissy Field fut transformé en piste d’atterrissage et elle restera en place jusqu’en 1972 avant de passer à l’abandon. Le nom de Crissy Field a d’ailleurs été choisi en l’honneur du Major Dana Crissy.

En 1994, le Service des Parcs Nationaux (NPS) a pris en charge le Presidio. Le NPS a ensuite travaillé conjointement avec le Golden Gate National Parks Conservancy. Tous les deux ont modifié cet endroit pour le transformer en une aire publique de promenade et de protection de la faune, en 2001.

Aujourd’hui

Crissy Field est donc situé dans la partie Nord Nord Est de San Francisco en bordure du parc Presidio. Crissy Field offre des vues spectaculaires, il faut le dire, à la fois sur le Golden Gate Bridge et sur Alcatraz, mais aussi sur la ville. Les chemins de randonnées, les pistes cyclables qui le traversent, ou encore la longue plage qui le borde, proposent ainsi un vrai havre de plénitude. Je conseille de faire la ballade en partant du petit port de Marina District, ou encore mieux, de Fort Mason un peu plus loin encore, en allant vers le Golden Gate Bridge. Durant ce périple, dans Crissy Field, vous pourrez vous arrêter au Marine Sanctuary Visitor Center afin d’observer toute la diversité de la vie aquatique locale. Personnellement, j’ai préféré marcher au maximum sur la plage bercé par les clapotis et ses magnifiques vues sur le Golden Gate Bridge.

Crissy Field est l’endroit le plus visité du Presidio. On peut y croiser une faune surprenant et on peut aussi y voir les bâtiments historiques, de l’ancienne base militaire, toujours debout depuis les années 1920. Certains ont été transformés en bureaux, en commerce ou même en résidence.

Crissy Field est sans aucun doute une zone dans laquelle je n’hésiterais pas à retourner, si toutefois j’arrive à remettre les pieds à San Francisco un jour…

 

 

You may also like...

Laisser un commentaire

Customized Social Media Icons from Acurax Digital Marketing Agency