Histoire de Levi Strauss et de ses blue-jeans

Le pantalon le plus porté au monde est le blue-jeans, qu’on appelle plus communément, aujourd’hui, le jean. Son inventeur est un allemand qui se nomme Levi Strauss. Je vous propose aujourd’hui de replonger dans l’histoire jusqu’en 1853, et même jusqu’en 1849, aux Etats-Unis… les origines de l’histoire du pantalon populaire. Saviez-vous que le jean est né à San Francisco ?Saviez-vous aussi que sa matière première venait de France ?

levis

C’est en 1847 que Levi Strauss, un immigrant juif originaire de la Bavière en Allemagne,  débarque en Amérique pour s’installer à New-York. De l’autre côté des Etats-Unis, en Californie annexée depuis à peine un an, de l’or a été trouvé. En 1849, la fameuse ruée vers l’or bat son plein. Tout le monde se précipite en Californie pour essayer de faire fortune. En 1853, Levi Strauss décide de partir sur la côte Ouest pour créer un commerce de tissus. Il arrive ainsi à San Francisco. Les toiles de tente qu’il crée sont fabriquée avec du tissu Denim  importé de France, et plus précisément de Nîmes, d’où son nom. Mais tout ce tissu Denim, est chargé à partir du port de Gênes, d’où le nom américain de Jean. Les toiles de tente en Jean ne se vendent pas. C’est alors qu’en 1860, Levi Strauss a l’idée d’utiliser cette toile pour faire des pantalons de travail robustes destinés aux mineurs en pleine ruée vers l’or.

C’est enfin dans les années 1870 que sa collection de Jean connait le succès. En 1873, Jacob Davis, un tailleur, suggère à Levi Strauss de renforcer les points faibles de ses pantalons, les poches, par des rivets de cuivre, alors utilisés pour les courroies des chevaux. En cette même année, l’étiquette en cuir sur laquelle apparaissent deux chevaux se tournant le dos, est greffée sur les Jeans. L’emblème des Jeans Levi Strauss est ainsi créé et suffisament explicite pour comprendre que son pantalon est solide. En 1937, les rivets métalliques disparaissent des poches arrières, car ils abiment les bancs des écoles, mais restent sur les autres parties des Jeans.

En 1875, les poches arrières sont agrémentées de deux surpiqûres orange, dont la symbolique représente l’aigle survolant les Montagnes Rocheuses.

En 1902, Levi Strauss décède. Ses neveux héritent de son entreprise.

Au début du XXème siècle, la Levi Strauss and Co déménage dans l’actuel Mission District de San Francisco.  Dans les années 1910, le Jean est devenu une véritable légende chez les travailleurs heureux d’avoir un pantalon inusable.

Aujourd’hui, l’usine dans Mission District fonctionne toujours, enfermant aussi un musée dédié à l’histoire du fameux Jean. Sur Union Square, en plein centre-ville de San Francisco, le Levi’s Store propose la collection complète de la marque à des tarifs bien plus intéressants qu’en France.

You may also like...

Laisser un commentaire

Animated Social Media Icons by Acurax Responsive Web Designing Company