Le circuit du mois : Hyères – Pierrefeu – Col de Babaou – Hyères : 68,1 km

Dans cette nouvelle série d’articles, qui reviendra régulièrement chaque mois, je vous présenterai un circuit « de saison ». Pour inaugurer la série, quoi de mieux qu’un classique des classiques du coin avec en point d’orgue le Col de Babaou. Un circuit plutôt simple qui traverse de beaux paysages et le charmant village de Pierrefeu du Var. 

circ_babaou

Départ de Hyères –> La Crau –> Les Martins –> Pierrefeu (dir. Collobrières) –> Col du Babaou –> Col de Gratteloup –> La Londe les Maures –> Hyères : 68,1 km pour 631 m de dénivelé.

Le parcours quitte Hyères par la D554. La route est plane et permet de s’échauffer tranquillement en roulant vers La Crau. La descente vers La Crau offre une belle vue sur la gauche vers les Monts toulonnais et plus particulièrement le Mont Coudon qui semble fier, dominant la plaine, et le Mont Faron plus bourru.

A la Crau, le parcours oblique à droite au deuxième rond-point pour longer, plus loin, le Gapeau. La route permet d’éviter le centre de La Crau en le contournant par un quartier résidentiel. Au feu, le circuit continue sur la droite sur la D29 et ce jusqu’au rond-point de la route reliant Hyères à Pierrefeu. Dans la partie un peu descendante, peu après le lieu-dit Les Martins, un petit pont étroit passe au-dessus du Real-Martin.

Au rond-point, le parcours part sur la gauche, vers le Nord, traversant une partie des vignobles pierrefeucains, dans un premier temps, puis longeant le Real Martin qui court sur la gauche de la rue. A la sortie d’une zone boisée, le village de Pierrefeu, niché sur son relief, s’offre à la vue. Au rond-point à l’entrée du village, prendre à droite et attaquer, juste après une deuxième rond-point, la montée jusqu’au sommet du village. Celle-ci ne dure qu’un kilomètre à 5,70% de moyenne, et se calme sur la fin. Au sommet, il faut tourner à droite. Juste après, vous pouvez vous engager sur le parking et aller tout au fond pour admirer le panorama sur les vignobles de Pierrefeu et la Barre de Cuers, sinon, continuez pour aborder la descente en direction de Collobrières, sur la D14.

La route serpente tranquillement entre les vignobles tout en s’enfonçant dans les prémisses du Massif des Maures. Sur la droite, à 5 km environ de Pierrefeu, vous pourrez voir une sorte d’aire de pique nique sous les arbres, bordée, côté route, d’une rambarde en bois. Une fontaine d’eau potable y est présente si vous avez besoin de vous ravitailler. Laissez sur la droite la petite route qui amène vers La Londe les Maures et continuez sur la D14 direction Collobrières jusqu’à arriver à un carrefour où une route part sur la droite en direction du Col de Babaou et de Bormes. Empruntez la.

Le Col du Babaou démarre ici, même si le premier kilomètre est très peu pentu. On aborde donc le Col par sa face Nord sur la D41. Après 1 kilomètre tranquille, la route passe sur un petit pont. C’est là que démarre réellement l’ascension, sans aucun répit jusqu’au sommet. C’est d’ailleurs après ce petit pont que la pente est la plus rude, avec des pourcentages prochent des 6%. Ensuite, la route s’élève à peu prés régulièrement avec des pourcentages oscillant entre 4,2 et 5%. Le revêtement est excellent du début à la fin. La route serpente dans un sous-bois quasiment sur sa totalité. La montée n’est pas difficile… encore que… tout dépend de la façon de l’aborder. Le Col de Babaou est un des cols les plus fréquentés de la région, en témoigne les panneaux informant les automobilistes de la présence de nombreux cyclistes. Sa montée en sous-bois en fond un col très agréable, été comme hiver. Au sommet du Col de Babaou, la vue s’étend sur la droite, l’Ouest, vers les plages Hyèroise.

La descente du Col de Babaou se passe en deux temps, puisqu’après environ 1,5 km, la route remonte un peu sur 2 km environ avant de descendre franchement. Durant le début de la descente, la route offre de beaux panoramas, toujours vers l’Ouest, les plages et même les monts toulonnais. Plus loin, dans un long virage à droite bordé par une rambarde en bois, la vue s’étire sur la forêt du Dom, le Massif des Maures vers St Tropez.

La descente du Col de Babaou s’achève au carrefour avec la D98 reliant Hyères à St Tropez au Col de Gratteloup. Le parcours part alors sur la droite sur cette D98. Un enchaînement de lacets constitue le principal de la descente. Prudence, car la route est fréquentée. Une petite remontée jusqu’à un rond point et le circuit part sur la droite vers La Londe/Hyères sur la D98. Attention à ne pas louper la petite route sur la gauche, juste après le sommet de cette petite bosse, avec l’indication « Domaine de l’Angueiroun ». Elle vous amène tout de suite à la piste cyclable du littoral, une dizaine de mètres plus loin sur la droite.

La piste cyclable vous amène ainsi jusqu’à La Londe les Maures, la ville de Richard Virenque, que vous traverserez. La piste cyclable continue ensuite, tantôt à droite, tantôt à gauche, longeant sur sa fin les « Vieux Salins ». A la fin de la piste cyclable, il faut obliquer sur la droite pour passer sur un pont, puis faire le tour du rond-point pour repartir vers Hyères. Il ne reste plus qu’à traverser la ville pour rejoindre le point de départ.

lien vers le circuit sur Strava

You may also like...

Laisser un commentaire

Animated Social Media Icons by Acurax Responsive Web Designing Company