Le Golden Gate Park en bref

Le Golden Gate Park est l’un des plus grands parcs urbains au monde. Long de 5 km et large de 0,8 km, il renferme de bien belles surprises…

A l’origine, fin du XIXème siècle, le Golden Gate Park est créé sur des dunes de sables à l’extérieur de la ville, à l’Ouest, près de l’océan Pacifique. A cette époque, les San Franciscains souhaitent avoir un jardin public capable de rivaliser avec le Central Park de New-York… et ce fut chose faite.

Une (longue) ballade dans le Golden Gate Park permet d’en découvrir les différents aspects. Lorsqu’on traverse le parc d’Est en Ouest, du quartier de Haight Ashbury jusqu’à l’océan Pacifique, on rencontre de multiples centres d’intérêts parmi lesquels, le Conservatory of Flowers, la plus vieille construction du parc. Un peu plus loin, le Musée De Young et sa curieuse architecture moderne semble être un porte-avions échoué qui fait face à la California Academy of Sciences qui regroupe, entre autres, un aquarium, un planétarium et bien plus de découvertes.

Non loin, le très réputé Japanese Tea Garden, sans doute l’incontournable du parc. Un jardin japonais où il fait bon prendre un thé. Juste en face, le Strybing Arboretum vous offre une promenade au milieu de plus de 7500 espèces de plantes.

Vers le centre du parc, le Stow Lake est le lac le plus vaste du Golden Gate Park. Un peu plus loin, c’est le Buffalo Paddock et ses bisons. Enfin, tout près de l’océan, le Queen Wihelmina Tulip Garden vous offre les belles couleurs de ses tulipes au pied d’un moulin hollandais.

Le Visitor Center, qui fait face à l’océan, expose des cartes postales et divers objets « d’époque », ainsi qu’une grande peinture murale du début du XXème siècle.

A noter qu’en vous promenant au hasard des chemins et sentiers parcourant le parc, vous rencontrerez surement des écureuils très curieux et avec de la chance, des colibris.


You may also like...

Laisser un commentaire

Animated Social Media Icons by Acurax Responsive Web Designing Company