Le pack de circuits Trackmania « Penelope »

Même si je n’ai pas joué régulièrement à Trackmania depuis 2009, il n’en reste pas moins que Trackmania reste présent dans ma vie, que ce soit par le festival du jeu vidéo Go Play One chaque année depuis 2009 où je tiens un stand Trackmania, ou encore en restant au contact de la communauté sur le forum officiel. Mais, très récemment, je me suis relancé dans le « mapping », la création de circuit… mon dada en fait. Et c’est en trouvant une bonne ambiance et un concept de circuits (maps) courts sur le serveur Penelope Court que je me suis proposé pour en créer quelques-uns spécialement pour ce serveur.

penelope

J’aime les contraintes, rappelez-vous de mes concours mapping… pour ceux qui font partie de la communauté de Trackmania. Et bien là, je me suis trouvé quelques contraintes avec le serveur de Penelope qui n’accepte que des maps d’un maximum de 20 secondes. Si d’un prime abord il semble facile de faire un circuit de moins de 20 secondes, ce n’est qu’une impression. Certes, si on s’arrête à un circuit « lambda » alors oui, ce n’est pas difficile. Mais en ce qui me concerne, un circuit doit être fun et donc comporter des passages en ce sens, genre des sauts, du off-road (passage hors route) bien construits etc… Un circuit doit aussi être suffisament technique et susciter de l’intérêt. Et mettre tout ça en moins de 20 secondes, au final c’est un travail de recherche qui n’est pas si facile que ça. Et bien sur, une map bien décorée

C’est dans cet état d’esprit que j’ai construit 9 circuits tous réalisables entre 15 à 20 secondes maximum. Pour certains d’entre eux, je m’y suis repris à plusieurs reprises, car il y avait des sections monotones… si… si… en moins de 20 secondes il est possible de faire des sections monotones, genre quelques petites lignes droites entrecoupées d’un virage à 90°… c’est pas transcendant ça ^^

Les trois circuits réalisés sur l’environnement Stadium sont totalement différents. Pour la map Dirty Penelope (oui elles sont toutes un nom avec Penelope ^^) , j’ai axé le tracé sur la terre sur laquelle on atterrit après un saut à travers un checkpoint annulaire. Ce départ donne une atmosphère plutôt fun appuyée par le décor. S’ensuit un long virage à gauche ponctué par une petite chicane et un dernier saut amenant à l’arrivée. Le tracé n’est pas difficile et les centièmes vont se jouer au niveau de la chicane en particulier.
Twisty Penelope, le 2ème circuit Stadium, est bien plus technique et moins rapide. Le décor très près du tracé, voire même partie intégrante du tracé, enfermé dans un dôme, donne déjà une ambiance à la map. Le parcours est très technique, obligeant à prendre de bonnes trajectoires et à gérer sa vitesse et son freinage. Pas de saut ici, mais ici le côté fun est justement ce tracé parmi le décor.
Le 3ème circuit sur cet environnement, Keenly Penelope permet plus de vitesse tout en restant technique. Un départ sur route inclinée amène à un passage off-road sous un petit dôme avant de repartir sur une route inclinée dans un long virage vers la droite qu’il faudra bien négocier pour le saut final où la voiture viendra se poser sur un élément de décor suspendu à un dirigeable avant de fondre sur l’arrivée. Moins technique que la 2ème, elle n’en reste pas moins prenante et donne du challenge aux chasseurs de records. Plutôt fun avec son alternance de revêtements et ce dernier saut.

Pour l’environnement Island, Jumpy Penelope alterne là aussi plusieurs revêtements et situation. Très vite après le départ, un saut original et plutôt difficile amène sur une partie rapide jusqu’à un « Tony Hawk », comme aime à le dire Cédric de Focus Home Interactive, un jump sur une rampe amenant sur une autre rampe et du coup, à l’arrivée. Le tracé est donc plutôt technique et fun de par ses sauts.

Sur Coast, Slippery Penelope, là aussi, une map courte, tonique et fun. La majeure partie du tracé se fait sur un revêtement type Grand Prix avec un jump en diagonale sur une route en virage. Virage qu’il faudra bien négocier sans déraper. Une courte partie offroad se termine par un jump sur une bosse naturelle d’un rebord de route, qui permet de sauter par dessus son petit parapets jusqu’à l’arrivée. Niveau décor et ambiance, j’ai choisi de faire le circuit de nuit, car j’aime les couleurs rendues par les lumières… et puis parmi le décor, il y a ma quasi « habituelle » signature…

Sur Bay, Crusty Penelope, pas mal de fun au programme. Le tracé est rapide et la difficulté principale est le saut qui passe par le pont d’un tanker. L’enchainement qui suit est rapide donc et se termine par un passage dans un « tube » grillagée amenant à l’arrivée. Là aussi, les records devraient être serrés.

Sur Désert, Speedy Penelope, j’ai décidé d’utiler un « re-use », autrement dit un passage où l’on repasse une 2ème fois. Le départ en descente permet d’effectuer un saut sur des blocs parkings inclinés et d’enchainer avec une montée et quelques virages encore sur des blocs parkings avant d’utiliser un revêtement grillagé pour sauter à nouveau sur les blocs parkings inclinés et tout de suite, sauter sur la route faisant repasser la voiture par le départ. Ce bloc départ est alors un prétexte à un saut vers l’arrivée en contrebas. Le circuit est plutôt fluide et bien technique et le fun est bien présent avec ces sauts et le décor.

Sur Rallye, Smoothy Penelope s’engage dans un tunnel puis passe par divers revêtements, terre, bois, route, offroad. Le circuit est donc varié et un jump en diagonale et en contrebas, amenant sur un pont-levis apporte la difficulté plutôt fun. La partie offroad vient conclure le tracé assez rapide dans son ensemble.  Niveau décor… on fait dans le médiéval… mais cet environnement s’y prête.

Sur Alpine, Icy Penelope, la toute dernière map, tout comme Coast, je l’ai réalisée de nuit pour ses couleurs. Là encore, l’alternance de revêtement et de passages funs en font un circuit plaisant et addictif  je trouve. Une épingle à cheveu dès le départ amène à un saut après une montée sur une route et à un passage offroad qui nous jette dans un tube. La difficulté du parcours est à la sorte de ce tube où l’on enchainte tout de suite avec un saut sur des blocs murailles qu’il faut effectuer bien droit. A peine les roues au sol, qu’un virage sur la droite est prétexte à un saut en diagonale et en contrebas plongeant la voiture dans un tunnel rapide dont la sortie offre un petit passage offroad qu’il faut bien négocier pour franchir la ligne d’arrivée.

Tous ces circuits sont bien décorés, comme je l’ai dit plus haut, le décor fait partie intégrante de la map. Faites un bon tracé sans décor, et refaites le avec le décor… ça n’a plus rien à voir…

J’ai réalisé avec un grand plaisir ces 9 circuits qui m’ont permis de replonger activement dans l’éditeur de map. Si vous avez Trackmania, les circuits sont disponibles sur le site TMX. Je les ai regroupés en un pack zippé (récupérable sur la page d’un des circuits), n’hésitez donc pas à les tester, à faire vos commentaires sur vos ressentis, ici ou sur TMX 😉

Les maps du pack Penelope :

Dirty Penelope (Stadium)
Twisty Penelope (Stadium)
Keenly Penelope (Stadium)
Jumpy Penelope (Island)
Slippery Penelope (Coast)
Crusty Penelope (Bay)
Speedy Penelope (Désert)
Smoothy Penelope (Rallye)
Icy Penelope (Alpine)

You may also like...

Laisser un commentaire

Social Media Icons Powered by Acurax Web Design Company