Le testament de Sherlock Holmes : le test

FacebookTwitterGoogle+

Encore une fois, voici un Sherlock Holmes édité par Focus Home Interactive, mais pour la première fois, le célèbre détective vient s’inviter sur la PS3. Alors ? Opération réussie pour Focus ? Tout à fait mon cher Watson ! Etant un fan de l’équipe de Focus Home Interactive, je ne pouvais pas ne pas rédiger un article sur ce jeu… tout en restant objectif quand même. Cette nouvelle histoire nous emmène dans une enquête vraiment particulière où l’on se demande si Holmes n’est pas passé du côté obscur de la force. Trop de choses s’accumulent contre lui jusqu’à ses réactions.

testamentsherlock

La toute première enquête fait figure de didacticiel discret afin de très vite comprendre les ficelles du jeu. Sachez que tout au long du jeu, vous pourrez ramassez des objets, et que ce n’est jamais pour rien puisqu’ils pourront être utilisés, combinés. Il faudra aussi faire preuve de lucidité, d’observation et de réflexion pour avancer. Des énigmes se succèdent, des casse-tête pas toujours évidents vous feront réfléchir. Le scénario est sans faille. L’histoire est cohérente et très bien amenée jusqu’au dénouement final.

Durant le jeu, vous jouerez bien évidemment Sherlock, mais vous incarnerez aussi Watson et même Toby… le chien, un fin limier.

Graphiquement, Le Testament de Sherlock Holmes n’est pas des plus glorieux tout en restant largement correct.  Les intérieurs comme les extérieurs sont plutôt réussis. En revanche, l’animation des personnages est raide et mériterait d’être améliorée. Ceci dit, la prise en main est aisée et l’avancement dans le jeu se fait tout seul à travers l’observation, les énigmes, les analyses chimiques et les tableaux de déductions. Si l’on ne coince pas trop sur les énigmes, il faut compter entre 15 et 20h pour finir le jeu, ceci grâce aussi à une aide qui se fond bien dans le jeu.

Les musiques, quant à elles, sont plutôt « lancinantes » au bout d’un moment, mais on est tellement concentré sur le jeu lui-même qu’on les oublie. Le doublage des comédiens est plutôt réussi et convainquant, en revanche, les bruits de pas sont quelques peu « surfaits ».

Au final, Le Testament de Sherlock Holmes offre aux joueurs une bonne histoire, bien plus sombre que les précédentes d’après ce qui se dit un peu partout (je n’ai joué à aucune autre enquête auparavant). Et c’est vrai que vers la moitié du jeu, tout bascule et l’on commence à se demander si Sherlock travaille vraiment pour le bien ou si ce n’est qu’une façade.

J’ai adoré :

  • Les casse-tête très prenants.
  • Le scénario général de l’histoire.

Je n’ai pas aimé :

  • Le bruit des pas des personnages.
Le trailer du jeu :

vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Social Media Icons Powered by Acurax Wordpress Development Company
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});