Les séquoias de Muir Woods

FacebookTwitterGoogle+

A quelques kilomètres à peine de San Francisco, au pied du Mount Tamalpais, s’étend la dernière forêt de séquoias géants de la région. Certains de ces arbres ont plus de 1000 ans.

Si cette forêt existe encore, c’est grâce à la généreuse famille Kent qui a acheté une grande partie de la vallée pour la protéger des bûcherons. En 1908, le Président des Etats-Unis, Théodore Roosevelt, l’a proclamée monument national et à la demande de William Kent on lui a donné le nom du naturaliste John Muir.

Aujourd’hui, une belle balade, à l’ombre des feuillages des séquoias et le long d’un petit cours d’eau, vous fera faire le tour d’une petite partie de la forêt. Cependant, si vous êtes un randonneur, des chemins s’échappent du parcours touristique pour s’enfoncer au coeur de cet environnement incroyable. Le parcours est jalonné de panneaux explicatifs et est accessible à toute la famille. Une « tranche » de tronc montre, à travers des dates historiques, la manière dont un arbre grandi et surtout, fait prendre conscience de son vieil âge.

Tout de suite on est ébahi par ces arbres gigantesques, et nos yeux regardent à la fois en haut, pour en voir la cime, mais aussi en bas pour en mesurer la grosseur. On peut y découvrir des séquoias de tout âge dont la plupart ont plus de 600 ans. De nombreuses plantes et animaux se sont adaptés à cet environnement où la lumière est faible et les conditions humides

vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Social Media Icons Powered by Acurax Social Profile Design Experts
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});