L’hymne hippie : San Francisco (Be sure to wear flowers in your hair)

C’est suite à la triste annonce de la mort de Scott Mc Kenzie, le 18 août 2012, le chanteur américain interprète de la célèbre chanson « San Francisco (Be Sure to Wear Flowers in Your Hair) », que j’ai décidé d’écrire cet article concernant le mouvement hippie côté San Francisco et l’hymne hippie qui a connu un succès mondial en 1967.

scottmcenzie

En 1967, Scott Mc Kenzie interprète la chanson « San Francisco (Be Sure to Wear Flowers in Your Hair) » (les paroles et une vidéo de cette chanson sont consultables en fin d’article). Le succès est fulgurant et devient mondial. « San Francisco » devient l’hymne du mouvement hippie. Elle prône l’amour et le fameux Flower Power. Mais attardons-nous maintenant sur ce fameux mouvement hippie et ces racines San Franciscaines.

Le mouvement hippie est né aux Etats-Unis dans les années 1960 dans des mouvements de contestation et de refus de l’ordre établi. La Guerre du Vietnam et les émeutes des Noirs accentuent ce mouvement auprès des jeunes. Basé dans un premier temps sur une vie centrée sur la liberté, la musique et une sexualité sans tabou, les hippies ajoutent le psychédélisme à leur idéal.

En 1965, des communautés naissent à New-York et à San Francisco dans le quartier d’Haight-Ashbury. Dans ce dernier, les Diggers, un groupe de théâtre de rue, distribuent gratuitement de la nourriture, des soins et du LSD. Mais la croîssance de ces communautés finissent par inquiéter les autorités. Fin 1966, la Californie interdit l’usage du LSD, très vite suivie par tout le reste du pays. Le LSD abandonne son image populaire pour celle d’une drogue dangereuse.

1967 est l’année du célèbre Summer of Love. De nombreux concerts gratuits sont organisés au Golden Gate Park situé juste à côté du quartier San Franciscain d’Haight-Ashbury. C’est lors de ce festival que Scott Mc Kenzie interprète sa chanson « San Francisco (Be Sure to Wear Flowers in Your Hair) » . La chanson devient l’hymne des hippies.

Pendant l’été 1967, plus de 100 000 jeunes venus du monde entier se retrouvent dans Haight-Ahsbury et dans d’autres villes de la région. Ce quartier est victime de son succès et voit arrivé des hippies de plus en plus jeunes. Des drogues dures apparaissent et les heurts avec les autorités se font de plus en plus fréquents.

1969 marque à la fois l’apogée du mouvement hippie et sa chute. En août, le festival de Woodstock, dans l’état de New-York, rassemble plus de 500 000 personnes alors que l’organisation en attendait 50 000. Ce festival reste aujourd’hui mythique, aucune violence ne fut répertoriée malgré une organisation dépassée par les événements.
Le festival de l’île de Wight a lieu une semaine plus tard et réunit 250 000 spectateurs.

Cependant, en décembre 1969, les Rolling Stones organisent un concert gratuit qu’il voit comme un second Woodstock à Altamont, quelques kilomètres à l’Est de San Francisco. Malheureusement, les Hell’s Angels, un groupe de motards, déclenchent des bagarres. Un spectateur est poignardé car il aurait pointé une arme vers Mick Jagger. L’image hippie est entâchée. Et, ce qui n’arrange pas les choses, c’est l’adoption du style hippie par des criminels de renom, comme Charles Manson, commanditaire du meurtre de l’actrice Sharon Tate. Les morts dûes à la consommation d’alcool, de drogues,  de Jimi Hendrix, Janis Joplin et Jim Morrison enfonce le clou. Le mouvement hippie se meurt.

Aujourd’hui, le quartier de Haight-Ashbury garde une empreinte forte de ces années. La contre-culture hippie y est toujours présente avec l’art psychédélique, les maisons aux couleurs vives et les grandes fresques murales et de nombreux magasins « vintage », « sixties ». Quand on se ballade dans ce quartier, on sent fortement cette empreinte.

Voici les paroles de la chanson « San Francisco », suivies d’une vidéo de Scott Mc Kenzie l’interprétant.

If you’re going to San Francisco
Be sure to wear some flowers in your hair
If you’re going to San Francisco
You’re gonna meet some gentle people there

For those who come to San Francisco
Summertime will be a love-in there
In the streets of San Francisco
Gentle people with flowers in their hair

All across the nation, such a strange vibration, mmmm hmm
People in motion
There’s a whole generation with a new explanation.
People in motion, people in motion.

For those who come to San Francisco
Be sure to wear some flowers in your hair
If you come to San Francisco
Summertime will be a love-in there

If you come to San Francisco
Summertime will be a love-in there

You may also like...

Laisser un commentaire

Animated Social Media Icons by Acurax Wordpress Development Company