Mission Dolores, la plus ancienne bâtisse de San Francisco

FacebookTwitterGoogle+

Construite en 1776 et agrandie en 1791, Mission Dolores est la plus ancienne bâtisse de ce qui deviendra ensuite San Francisco. C’est donc un monument historique incontournable de la ville situé au coeur du quartier mexicain « Mission District ».

missiondolores

Son nom d’origine est Mission San Francisco de Asis, elle est vouée à Saint François d’Assise, mais très vite, elle est connue sous le nom de Mission Dolores. Ce nom est dû à la proximité d’un marais, aujourd’hui disparu, infesté de moustique, la Laguna de Los Dolores (Lac de Notre Dame des Douleurs). La bâtisse est petite, mais ses murs blancs font plus d’un mètre d’épaisseur. Cela lui a permis de résister à de nombreux tremblements de terre. Mais le séisme de 1989, le Loma Prieta, eut raison de sa robustesse et provoqua quelques dégâts. Mission Dolores fut restaurée en 1994.

Si, lorsqu’on se trouve devant la bâtisse, on la trouve petite, il ne faut pas oublier qu’il s’agit d’une mission, c’est à dire d’un avant-poste religieux établis par les espagnols dont la « mission » était double, répandre la religion chrétienne parmi les peuples indiens et offrir de nouvelles terres à l’Espagne.  Une mission devait se suffire à elle-même en raison des moyens de ravitaillement bien insuffisants à l’époque. Ainsi, les pères (Padre) de la mission utilisaient les colons et les indiens convertis pour cultiver la terre et élever le bétail.
Autour de l’église, toujours orientée d’Est en Ouest, des bâtiments étaient élevés. Des séminaires, cuisines, quartiers d’habitation, entrepôts, constituaient la mission, toujours construite en forme de rectangle et entourée de murs blancs.

Ainsi, lorsqu’on entre dans Mission Dolores, on passe d’abord par une petite pièce dans laquelle est établi l’accueil et le magasin de souvenirs. Puis on accède à la chapelle dont les plafonds ont été peints par les indiens. Derrière l’autel le mur est orné d’un magnifique rétable baroque, une construction verticale sculptée.

Le musée est située dans une pièce derrière la chapelle, qui a été restaurée en 1976. Dans ce petit musée sont exposés divers objets relatant l’histoire de la mission. Des artefacts, des lithographies des missions californiennes, des pièces de la charpente d’origine et divers objets indiens sont exposés. Lorsqu’on sort du musée, on accède au petit cimetière de la mission. Il renferme les tombes de quelques-uns des premiers habitants de San Francisco. Une statue a malheureusement été dérobée dans ce petit cimetière. Il ne reste que son piédestal qui marque la fosse commune où reposent 5000 Indiens dont la plupart sont morts suite à des épidémies.

Mission Dolores est un lieu que je ne voulais pas manquer, car c’est LE lieu d’origine de San Francisco. Ce petit bâtiment chargé d’histoire est aujourd’hui accolé à une basilique érigée en 1918 dans laquelle ont lieu les services religieux.

 

vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Animated Social Media Icons Powered by Acurax Wordpress Development Company
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});