Parcours : Hyères – Côte des Trébaudels – Pierrefeu – Hyères – 60 km

Voici un tout premier article sur Scorpius Street présentant un de mes parcours vélo route. J’ai choisi ce circuit car pour moi c’est un parcours de base que l’on peut pratiquer en toutes saisons, que ce soit l’hiver ou l’été, et présentant une difficulté peu élevée pouvant être négociée de différentes façons suivant le niveau de forme ou l’entrainement souhaité.  Si vous n’habitez pas Hyères, vous pouvez bien évidemment prendre le circuit de là où vous voulez, sachant que la difficulté intervient juste à la sortie de Cuers. Allez… c’est parti pour 60 km au Nord de Hyères avec une côte de 8 km présentant un dénivelé de 241 m…

trebaudel

Ce parcours est très intéressant pour plusieurs raisons. Tout d’abord sa distance n’est pas énorme et très vite abordable même pour un débutant qui a déjà quelques sorties dans les jambes et qui progresse tranquillement. Mais ce qui le rend le plus intéressant pour moi, c’est que c’est un circuit qui  n’est pas difficile et qui peut s’aborder de différentes manières et en toutes saisons. En effet, l’été, le point d’eau du lavoir à Cuers permet de recharger les gourdes (voir détail du parcours ci-dessous) et l’ascension de 8 km est plutôt bien ombragée. L’hiver, la faible difficulté de la côte permet de bons entrainements de fond. Ensuite, suivant les objectifs de chacun, on peut effectuer ce parcours façon « diesel », autrement dit « je roule sans forcer, je mouline, je ne bouscule pas mon coeur et mes jambes même dans la montée », ou bien « à fond » : échauffement jusqu’à La Crau, augmentation du rythme et du braquet jusqu’au pied de la côte et dans la côte… ben y a du choix entre faire des intervalles, grimper en force etc…. Suivant son état de forme, cette montée peut même se faire sur grand plateau.

Hormis le côté sportif, les paysages traversés sont plutôt agréables. la descente vers La Crau offre un beau panorama vers l’aire toulonnaise et le Mont Coudon. Plus loin, le village de Solliès-Ville apparait sur la gauche, juché sur son écrin. Pendant l’ascension de la Côte des Trébaudels, la plénitude se fait ressentir au milieu des pins et vers le sommet le panorama sur la plaine de La Crau et le Massif des Maures est saisissant. Entre Puget-Ville et Pierrefeu, ce sont les vignobles qui cernent le circuit et au fond, le village perché de Pierrefeu du Var.

Enfin, si vous êtes intéressé par ce parcours, il est temps d’en détailler le chemin… Au départ de Hyères, le parcours emprunte la route vers La Crau. Le revêtement est très roulant, ce qui permet de « tourner les jambes » sans forcer, en vélocité, et d’effectuer un bon échauffement jusqu’à la petite descente amenant à La Crau. Une fois la petite ville traversée, on suit la « Route de la Crau » (ben c’est son nom), en direction de Toulon, jusqu’à arriver à un petit-rond point, 1 km après La Crau où il faudra prendre le « Chemin de Hyères » en direction des Daix. Le revêtement est toujours correct, mais la route est parsemée de petites bosses et bouches d’égoûts.

Environ 1500 m plus loin, un autre petit rond point se présente. Il faut à ce moment-là prendre à droite, direction « La Tour, sur une route récente jusqu’à un « Cédez le passage » où il faudra prendre à gauche. La route est alors bien plus étroite et serpente jusqu’au lieu-dit La Tour. Sur la gauche, on voit très bien Solliès-Ville perché sur son écrin. Le matin c’est encore plus beau avec le soleil éclairant le village. Arrivé à La Tour, il faut continuer tout droit sur une route entourée de lotissements et résidences jusqu’à aboutir à la belle route du Chemin de Sauvebonne. Là, en obliquant à gauche, on rejoint le Nord de Solliès-Pont en prenant à droite aux deux rond-points qui se succèdent. La route est bonne et pas trop fréquentée. Après le 2ème rond-point, la route, sur la droite donc, fait un grand arc de cercle pour passer ensuite au-dessus de l’autoroute, en direction de Cuers. Une petite piste cyclable est accessible dans cet arc de cercle, mais je ne la prends jamais, car il y a piétons, poussettes, enfants, cailloux et morceaux de verre… c’est coutumier des pistes cyclables du coin. Après être passé au-dessus de l’autoroute, il faut prendre à droite au rond-point en direction de Cuers. La route est très bonne avec une petite tendance à la montée jusqu’à arriver à un stop à l’entrée de Cuers.
Le revêtement est moins bon lors de la traversée de Cuers, ceci dit, il n’y a pas long à faire pour en sortir. Après être passé dans la zone plus étroite de la route dans Cuers, vous arrivez à un grand carrefour où il vous faut tourner à  gauche (si jamais vous loupez ce carrefour, sachez que plus loin vous arriverez à un feu où il vous faudra tourner à gauche pour rejoindre plus loin un rond-point et le parcours prévu). Quelques mètres après avoir tourné à gauche, donc, continuez tout droit au stop. Vous allez alors passer par une rue étroite au mauvais revêtement jusqu’à un petit rond point et un lavoir sur votre droite. Vous pouvez-y prendre de l’eau si besoin. Prenez la route principale, la 2ème sur le rond-point pour arriver à un autre rond-point (celui où vous arriverez si vous êtes passé par le feu tricolore). Prenez la 2ème route (ou la 1ère si vous venez des feux) pour sortir de Cuers par une petite montée, courte mais très pentue, votre coeur devrait s’y emballer. Plus loin, vous allez arriver à un stop où il faudra traverser la dangereuse route menant à Brignoles. Une fois cette route traversée, vous attaquez la difficulté du parcours, l’ascension de la côte des Trébaudels, qui tient son nom de la route elle-même. Cette route est excellente et peu fréquentée.

Pendant 8 km vous allez monter une pente à peu près régulière et plutôt douce à un peu plus de 3% de moyenne. La 1ère partie de l’ascension se fait au milieu d’une forêt et plus on approche du sommet, plus la vue se dégage sur le sud-est. Le massif des Maures, la Plaine de la Crau sont bien visibles. Au sommet, tournez à droite pour descendre vers Puget-Ville, sur 5 km. Une belle descente où s’alterne parties plutôt rapides et parties plutôt techniques. A Puget-Ville, tournez à droite, puis à gauche au niveau de la cave du village, en direction de Pierrefeu du Var. La route est à tendance descendante et d’un excellent revêtement. La traversée de Pierrefeu s’aborde par une petite montée suivie d’une… petite descente. Ensuite, il suffit de suivre la route de Pierrefeu. Attention car le début de la route est un peu dangereux car très fréquenté et plutôt étroit. Toute cette partie est plane jusqu’au carrefour amenant vers La Crau. La route reprend un peu d’altitude, mais rien de méchant. Il n’y a plus qu’à revenir vers Hyères avec un dernier petit effort à la sortie de La Crau.

Quelques photos concernant ce parcours sont visibles dans la galerie « ballades dans le Centre Var« .

La carte du parcours :


Parcours cycliste 1210355 – powered by Bikemap

You may also like...

2 Responses

  1. AFG-Remo dit :

    Salut Scorpius! Il va falloir que je me décrasse un peu aussi… Et pour le site bikemap donnant une carte interactive, je connaissais pas, je sens que je serai amené à utiliser ce site très sympatique!

  2. scorpius dit :

    Yes, il ne me sert que pour ça depuis que j’ai mon Garmin

Laisser un commentaire

Customized Social Media Icons from Acurax Digital Marketing Agency