Circuits vélo – saison 2014-2015, semaine 3

Si vous êtes ne serait-ce qu’un peu observateur, vous constaterez qu’il n’y a pas d’article concernant la semaine 2 de ma saison vélo 2014-2015… et ce tout simplement parce que je n’ai pas roulé du tout en raison de « problèmes » familiaux. Mais la semaine 3 s’est mieux passée. Encore que les violents orages du vendredi ne m’ont pas permis de sortir. Ceci dit, deux sorties cette semaine, donc celle du dimanche un peu particulière…

20142015sem3

Le 17 septembre 2014 (Circuit 1) : départ de Hyères –> La Londe les Maures –> Montée de Bormes Ouest –> Pas de La Griotte –> La Londe Les Maures –> Les Salins –> Hyères par le Gapeau. 53,27 km à 25,2 km/h pour 565 m de dénivelé.

Difficultés :

  • Montée de Bormes Ouest : 1,9 km à 4,37%
  • Pas de la Griotte : 1 km à 6%

s3

Côté touristique

La traversée de Hyères n’offre rien de particulier, si ce n’est que quelques fontaines. Quelques kilomètres après Hyères, la piste cyclable du littoral, qui amène à La Londe les Maures, permet, au tout début, d’apercevoir quelques flamands et autres oiseaux dans les Salins, sur la droite. La piste cyclable continue ainsi jusqu’à Bormes les Mimosas, offrant quelques vues, sur la gauche, sur le Massif des Maures. La montée de Bormes Ouest ne va pas jusqu’au vieux village, (mais vous pouvez bien évidemment poussé jusque là…), car on descend, après 2 km d’ascension, vers Le Lavandou. Après la descente du Pas de la Griotte, la route qui ramène vers La Londe les Maures longe les vignobles londais et quelques bons domaines… Le parcours reprend ensuite la piste cyclable, en sens inverse, donc, si vous n’avez pas photographier les Salins… vous avez une autre chance. Après les Salins (le village cette fois ci), le parcours longe le Gapeau. La traversée de Hyères passe par l’Avenue Clotis, récemment modernisée avec ses pavés et ses fontaines.

Côté sport

L’objectif de cette sortie était de tester un peu où en étaient mes jambes niveau ascension avec deux petites côtes, la Montée de Bormes-Ouest et le Pas de la Griotte. Le vent très fort s’est opposé à moi pendant la première moitié du parcours, jusque dans la descente de la Montée de Bormes Ouest. Du coup, j’ai été contraint de travailler en force, en restreignant quand même le rythme. La Montée de Bormes Ouest, plus le vent… est compliquée. L’ascension du Pas de la Griotte, un peu plus loin, s’est faite vent dans le dos, mais cela n’empêche pas les jambes d’avoir du mal à grimper. Jusqu’au bout de la piste cyclable après La Londe les Maures, le vent dans le dos m’a poussé. Ceci dit, le grand plateau n’est pas au programme du jour, vélocité et intensité oui. La route amenant aux Salins est faite en forte intensité et en force face au vent, une sorte de baroud d’honneur de fin de parcours.

 

Le 21 septembre 2014 (Circuit 2) : départ de Hyères –> La Crau –> La Farlède –> Côte des Moulières –> La Farlède –> Solliès Pont –> La Crau (par les Martins) –> La Moutonne –> Le Pradet –> La Garde –> La Moutonne  –> Hyères. 52,07 km à 25,5 km/h pour 329 m de dénivelé.

Difficulté :

  • Côte des Moulières : 1,3 km à 6,7%

s4

Côté touristique

Comme toujours lorsqu’on part vers la Crau, la vue dans la descente sur cette petite ville est très étendue sur la gauche de la route, vers le Mont Coudon et le Mont Faron. Ensuite, les deux passages par la Farlède, via la Côte des Moulières, permet de se rapprocher du Mont Coudon, mais n’offre rien de grandiose à l’oeil. La route qui mène de Solliès Pont aux Martins est très bonne et traverse la campagne. Bien plus loin, l’approche de la Garde par le Chemin de la Foux, permet d’apercevoir le château de la Garde sur son rocher. Ensuite, la petite route qui ramène vers La Moutonne serpente dans une calme campagne. Bref, un circuit pas au top du tourisme, mais plutôt agréable.

Côté sport

Malgré une soirée entre amis, la veille, « quelques » verres de vins, de « petits » bouts de pizzas et à peine 3h30 de sommeil, l’envie de monter sur mon vélo est présente. Du coup je pars pour un parcours totalement au feeling, avec l’objectif de parcours 50 km de plat, tranquillement. Dès le départ, je me demande ce que je fais sur le vélo. Les jambes sont fatiguées, d’ailleurs il n’y a pas que les jambes finalement… mais ma foi, ça tourne. La sortie sera donc orientée décrassage, mais décrassage de la soirée de la veille ^^ A La Farlède, je rejoins trois coureurs de l’AS CNMSS et me cale dans leurs roues jusqu’à obliquer vers la Côte des Moulières. Après un remerciement à leur intention, je me lance dans le lôtissement et plus loin dans la petite montée… qui me fait cracher mes poumons, non pas que je fume hein, pas du tout… mais bon, quelques verres de vin semblent s’échapper dans l’atmosphère, ce qui est plutôt discret en ces périodes de vendanges. La suite du parcours fut un peu plus tonique. Les jambes ont plutôt bien tournées pour avoir si peu dormies. Du coup je ne regrette pas cette petite sortie faites de tours et de détours, comme on peut le voir sur la carte.

You may also like...

Laisser un commentaire

Social Media Icons Powered by Acurax Web Design Company