Sutro Heights

Tout à l’Ouest du Richmond District, dominant l’Océan Pacifique, Sutro Heights offre aux photographes de magnifiques points de vue. C’est un endroit loin de l’agitation du centre-ville de San Francisco, fouetté par le vent du large et encore sauvage. Cliff House, immense bâtisse s’accroche aux rochers et surplombe Ocean Beach, au Sud et les Sutro Baths au Nord.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Sutro Heights, c’est ce petit endroit plein de charme caché tout à l’Ouest de Richmond District, juste au Sud du Lincoln Park. Dominant l’Océan Pacifique et la longue plage Ocean Beach qui s’étend au Sud, Sutro Heights est un magnifique point de vue. Non seulement sur l’océan, mais aussi sur les Seal Rocks, célèbres rochers enracinés dans le Pacifique. Ils sont à la fois si proche et pourtant peu accessibles en raison des grosses vagues qui s’y écrasent dans de magnifiques figures. De nombreux animaux résident ou passent par ces rochers, comme les mouettes, les pélicans et même des cormorans. Les lions de mer, ou otaries y sont aussi très nombreux.

Surplombant les Seal Rocks, Cliff House, qui abrite un restaurant. La première Cliff House a été bâtie au milieu du XIXème siècle par Adolf Sutro et a subi, jusqu’à aujourd’hui, plusieurs transformations. Cliff House était une magnifique bâtisse imposante, un vrai château, juché au-dessus de l’océan. Autour de 1900, Cliff House abritaient des restaurants, galeries d’art, salons et salles à manger. Des présidents, des auteurs, artistes et des héros de guerre, la fréquentait. Aujourd’hui, Cliff House a pris un aspect plus moderne et un grand restaurant avec vue sur le Pacifique propose d’excellents mets. Cliff House sera l’objet du prochain article de Scorpius Street dans le cadre du mois « spécial Richmond District ».

Enfin, coincés entre Lincoln Park et Sutro Heights Park, sculptés dans la roche, juste au-dessus de l’océan, les ruines des Sutro Baths semblent reposer en paix. C’est à la fin du XIXème siècle, qu’Adolf Sutro eut l’idée de construire ces bains. Non seulement il avait bâtie la Cliff House, juste au-dessus, non seulement il avait offert à la ville son parc de Lands End juste à côté, mais en plus, il fit donc construire les Sutro Baths, la plus grande piscine publique au monde. A l’époque, les San Franciscains avaient ainsi une aire de détente ou pour un simple ticket peu onéreux, ils pouvaient louer un bonnet de bain, maillot, serviette et partir à l’aventure dans les 7 immenses bassins. Toboggans et trapèzes étaient là pour les petits et les grands. Aujourd’hui, on peut arpenter les ruines, au pied de Lands End,.

Sutro Heights est vraiment un endroit qu’il ne faut pas laisser passer si l’on visite San Francisco. Le visage fouetté par l’air du large, les oreilles amplies du son des vagues roulant sur Ocean Beach ou s’écrasant sur les rochers, les yeux enregistrant pleins de souvenirs inoubliables.

You may also like...

Laisser un commentaire

Social Network Widget by Acurax Small Business Website Designers