Un anniversaire… ça se fête… merci à toi

Le titre de cet article parait vraiment tout bête… Un anniversaire ça se fête… évidemment que ça se fête puisque c’est un anniversaire. Evidemment… et pourtant… je n’ai jamais vraiment fêté mon anniversaire… enfin dans le sens « fête », parce que oui, on marque le coup à un anniversaire, au moins par un gâteau avec des bougies dessus… de plus en plus de bougies…  Pensez-donc… 50 à la fin de cette année 2015… va falloir prévoir un gros gâteau ! Ca se fête… éventuellement les dizaines, une petite fête… Mais bon… A ceux qui verraient derrière cet article une sorte de « déprime totoffienne »… que nenni… C’est en réalité un hommage et un grand merci que je veux faire… en publiant cet article sur Scorpius Street, après l’avoir fait sur Facebook.

anniv

Ben oui… En fait il m’a fallu un « petit bout » de femme, pour réaliser qu’un anniversaire… oui ça se fête… ça s’apprécie à sa juste valeur… la vie tout simplement ! Ben oui, la vie. A chaque anniversaire et même chaque jour, réaliser que la vie est toujours là, avec ses bons côtés et ses moins bons côtés. A chaque anniversaire dire merci à la destinée qui fait qu’on est toujours là… en vie… debout sur ses deux jambes. Et tout ça, il a fallu que j’approche de mon demi-siècle pour qu’un « petit bout » de femme, donc, m’en ait fait prendre conscience. Une jeune femme, toute mignonne, avec un joli sourire. Une jeune femme qu’on pourrait croire fragile et pourtant… Elle a démontré qu’elle était forte… très forte. Un petit bout de femme qui, sur sa route, s’est retrouvée brutalement dans un tunnel… ce genre de tunnel sans fin… ce genre de tunnel où, bien plus loin, on imagine une blanche lueur qui nous attire irrémédiablement… diablement même… Tout ça pourquoi ? Comment ? Juste pour un moment de détente en famille, entre amis, dans un lieu tranquille… et paf ! Tout bascule d’un seul coup. La vie est comme empoisonnée et ce tunnel semble nous avaler irrémédiablement…. diablement… Comme tu le dis, « c’est ouragan qui vous traverse le corps« , un terrible ouragan qui a quand même réussi à emmener une vie avec lui…

Mais toi, toi… oui… c’est bien toi… Toi derrière ton sourire, tes yeux enjoués, oui toi… tu as combattu… tu es sortie du tunnel… et tu t’en es même relevée… Certes il a fallu des mois de combats… des mois… mais tu es debout aujourd’hui et en pleine forme. C’est ainsi que je t’ai connue d’ailleurs, loin d’imaginer tout ce que tu avais pu subir.

Alors toi… Toi, tu m’as fait prendre conscience que oui, un anniversaire, ça se fête ! Oui… ça se fête, parce que la vie se fête… Et chaque jour, en se levant le matin, on devrait tous réaliser que le ciel s’éclaircit, que la vie est là, avec ses hauts et ses bas, mais bien là. On devrait tous se dire que chaque matin est un anniversaire et qu’il faut en profiter.

Alors voilà, j’avais envie de te dire merci. Même si je te l’ai dit de vive voix, fin 2012, je voulais vraiment te rendre hommage et de te dire, donc un grand merci pour cette prise de conscience. Tu es un exemple de force, de courage et de tenacité… un petit bout de femme, mais si forte… Tu ne vois surement plus la vie de la même façon aujourd’hui et je crois que tout le monde devrait la voir à travers tes yeux… histoire que eux aussi la voient différemment.

Merci… toi

Version audio de ce texte :

You may also like...

Laisser un commentaire

Social Media Integration by Acurax Wordpress Developers