Zoom sur le Col de Caguo-Ven

J’ai déjà abordé, précédemment, deux cols du Sud du massif des Maures, le Col du Canadel, à l’Est, le Col de Barral au Sud, tous deux permettant d’accéder à la route des Crêtes et ses beaux points de vue sur la mer et le massif. Un troisième col permet aussi un accès à cette très belle route par son côté Ouest, c’est le Col de Caguo-Ven. Par rapport aux deux autres cols, le Col de Caguo-Ven a ceci de particulier qu’une grosse partie de son ascension traverse le beau site de Bormes les Mimosas… en route.

zoom_caguoven

En fait, trois routes permettent de grimper au sommet du Col de Caguo-Ven. Mais celle venant du Nord ne présente pas d’intérêt sportif avec ses 2,5 km à 1,5% moyenne, mais offre de belles vues sur les plages Hyéroises et les Monts Toulonnais.

En arrivant de l’Ouest, côté La Londe les Maures, le Col débute au premier rond-point de Bormes. Si vous arrivez par la piste cyclable, vous verrez le rond point sur votre droite, juste avant que la piste cyclable ne passe sous un petit pont. Tout de suite la route s’élève à des pentes de 4, 5 à 6% sur un excellent revêtement, qui le restera jusqu’au sommet. L’ascension se déroule en milieu urbain, ce qui est plutôt rare pour un col. La montée est très agréable et n’est pas monotone grâce à de nombreux virages et lacets. Au fil des mètres, la vue se dégage côté Méditerranée. La pente se calme un peu aux abords de Bormes Village, permettant d’admirer le vieux Bormes sur la gauche. C’est juste après un fort lacet à droite que la pente se durcit jusqu’au sommet. En effet, les derniers 1500 m sont plus difficiles, les pourcentages plus forts. En contre partie, la route sort de la zone urbaine et permet une meilleure vue sur le panorama environnant. Un dernier lacet plat, sur la gauche permet de reprendre un peu du « poil de la bête » avant d’attaquer le final. L’arrivée au panneau « Col de Caguo-Ven 237 m » est libérateur. A noter qu’au carrefour du sommet, vous pouvez partir sur la route des Crêtes et le Col de Landon, sur la droite. En continuant tout droit, vous redescendrez vers le Col de Gratteloup.

Le Col de Caguo-Ven du côté Sud-Ouest, offre une montée de 3,9 km pour 5,54% de moyenne.

Si vous arrivez de l’Est, côté Le Lavandou, vous allez quitter, naturellement, la piste cyclable pendant un petit moment jusqu’après un rond point. Après ce-dit rond-point, la piste cyclable reprend sur le trottoir. Juste après, vous devez tourner à droite, juste avant une station service, pour débuter tranquillement l’ascension côté Sud-Est du Col de Caguo-Ven sur la Route des Lavandières (c’est le nom de la rue). De ce côté là, la pente est plus douce et le revêtement est aussi bon que la face Sud-Ouest. Là encore, la montée se fait en milieu urbain, plus résidentiel. La montée est régulière, mais moins belle que l’autre pente. Vous rejoindrez l’autre ascension à un carrefour dans lacet, peu avant Bormes-Village (Vous pouvez donc continuer le cheminement du col décrit au paragraphe précédent à partir des mots soulignés).

Le Col de Caguo-Ven du côté Sud-Est, offre une montée de 4,4 km pour 5,3% de moyenne.

Le Col de Caguo-Ven est un col très agréable, pas si facile que certains veulent le faire croire, en particulier son final. Il est original de part son côté urbain. Le revêtement y est excellent, et, hormis en période estivale, la circulation n’y est pas trop dense.

– Mon record personnel à ce jour (20/10/2014) : 15’03 »  à 15,5 km/h de moyenne, soit 214ème place sur Strava.
– Record du classement général Strava : 8’33 » par Thibaut Pinot

You may also like...

Laisser un commentaire

Floating Social Media Icons by Acurax Wordpress Designers