Zoom sur le Col de Gambet, alias le Pas du Cerf

Le Col de Gambet n’est certes pas un grand col… et même au contraire, beaucoup le qualifie de petite côte. Alors pourquoi en parler sur Scorpius Street me direz-vous ? Tout simplement parce que ce petit col, qu’on appelle aussi le Pas du Cerf localement, est très emprunté par les cyclistes. Il s’avère une passage privilégié pour éviter les grands axes routiers.

pasducerf

Le Col de Gambet, ou Pas du Cerf, se situe sur l’extrême Ouest du Massif des Maures, entre La Londe les Maures, au Sud, et au Nord entre Pierrefeu du Var et Collobrières. Certes, cette montée n’est non seulement pas difficile, mais en plus elle n’est pas longue… Alors pourquoi en parler sur Scorpius Street ? Si j’ai décidé d’évoquer cette petite ascension, c’est parce que ce Col de Gambet est très emprunté par les cyclistes et qu’à l’approche de la belle saison, les touristes et leur bicyclette vont se faire de plus en plus nombreux dans la région. La route du Col de Gambet, qu’on appelle aussi localement « Pas du Cerf », est une belle alternative pour éviter la grande route Pierrefeu-Hyères et, qui plus est, particulièrement agréable.

Le Versant Sud

Pour gravir le versant Sud, il faut partir de La Londe les Maures et emprunter la D88. C’est alors un espèce de long faux plat qui s’accentue ensuite de plus en plus avant de se transformer en vraie montée. La route s’insinue calmement entre vignes et  espaces boisés. Lorsque le Mistral souffle, c’est en pleine face qu’on le reçoit… à bon entendeur… Bref, Après le carrefour des Borrels, le revêtement devient très bon et plus on s’éloigne de La Londe, plus peut arriver à trouver un peu d’ombre avec les arbres qui bordent la route. Celle-ci est agréable. L’endroit est calme. C’est après le passage d’une deuxième petit pont que l’ascension débute réellement. On quitte nettement le faux plat pour commencer à grimper… enfin. Certes, l’ascension finale est plutôt courte, à peine plus d’un kilomètre, mais plutôt éprouvante aussi. Certains passages atteignent les 8 à 9%, et suivant votre niveau, ça peut faire mal aux jambes, surtout après le long faux plat amenant jusqu’au pied de la côte. Après un dernier lacet à gauche, c’est le sommet qui se profile… ce qui permet de récupérer dans la descente avant de faire demi-tour et de vous faire la face Nord… oui bon… vous n’êtes pas obligé non plus hein…

Le Versant Nord

Le versant Nord s’aborde lui, entre Pierrefeu et Collobrières au croisement de la D14 et de la D88, grosso modo à mi-chemin entre les deux bourgades. Après un court passage plat, la route commence à s’élever en faux plat assez marqué entre les arbres. Le revêtement est très roulant et ce, jusqu’au sommet. La pente commence à vraiment s’accentuer avant un premier lacet sur la droite. Le pourcentage oscille alors entre 4 et 5%. Entre ce premier lacet et le suivant, vous pourrez voir sur votre droite une petite retenue d’eau. Peu après le deuxième lacet, on atteint des 7 à 8% par endroits. La montée se fait plus pénible pour les jambes et le souffle avant de se calmer peu avant le sommet. Comme pour le versant Sud, l’ascension est relativement courte puisque la partie la plus difficile dure environ 1500 mètres.

Le Col de Gambet, alias le Pas du Cerf, est donc une petite montée plutôt accessible à tous, même s’il faudra quand même forcer dans chaque phase finale. Mais il offre surtout un passage ou calme et sérénité sont au rendez-vous et où la circulation est plutôt faible. Idéal pour le coupler à un parcours passant par le Col du Babaou…

Le Col de Gambet en quelques chiffres :

  • Versant Sud : 2,7 km pour 3,60% de moyenne – 97 m de dénivelé
  • Versant Nord : 2,4 km pour 3,40% de moyenne – 82 m de dénivelé

Un aperçu vidéo du Col de Gambet, ou Pas du Cerf (filmé avec ma Garmin Virb sur le guidon) :

You may also like...

Laisser un commentaire

Floating Social Media Icons by Acurax Wordpress Designers