Zoom sur le Mont Caume et le Col du Corps de Garde

Le deuxième article de la trilogie sur les monts toulonnais est consacré au Mont Caume, mais aussi au Col du Corps de Garde qu’il faudra de toute façon gravir, que ce soit par le Nord ou par le Sud, pour atteindre le départ du Mont Caume. Suivant où on est placé, le Mont Caume se fond plus dans le relief environnant que les autres monts toulonnais. Ceci dit, l’énorme antenne relais qui se trouve en son sommet, en fait un point remarquable, surtout du côté Ouest de Toulon. Le Mont Caume en sans doute le plus difficile des trois monts toulonnais, mais aussi le plus long si l’on considère qu’il vient dans la continuité du Col du Corps de Garde.

caume

Le Mont Caume est situé dans le Sud de la France, dans le département du Var, juste au Nord-Ouest de Toulon. Avec une altitude de 804 mètres, il est le plus haut des trois monts toulonnais, plus de 100 mètres au-dessus du Mont Coudon à l’Est. En son sommet, une antenne relais constitue un point remarquable, visible de très loin. Une vigie, ouverte du début du printemps jusqu’à l’automne, assure la surveillance des incendies. Quelques ruines témoignent aussi du passé militaire et stratégique du Mont Caume.

Pour accéder au pied de la montée du Mont Caume lui-même, il faut auparavant gravir le Col du Corps de Garde, soit par Ste Anne d’Evenos et le Broussan à l’Ouest, soit par Toulon à l’Est. Côté Ouest, le Col du Corps de Garde débute au Broussan. La montée est courte, 1,7 km pour 5.60% de moyenne, et se fait sur une route au bon revêtement qui serpente parmi les arbres. De l’autre côté, en revanche, c’est une autre « paire de manches ». En effet, côté Est, la route Col du Corps de Garde zigzague sur 6,7 km à 5,50% de moyenne. Le début de l’ascension, dans les faubourgs toulonnais, est difficile sur quelques centaines de mètres, puis très vite, la montée se fait plus régulière sur un excellent revêtement. Le Col du Corps de Garde est très agréable à monter.

Au sommet du Col du Corps de Garde débute donc, la montée vers le Mont Caume. Là, c’est le changement complet. Le revêtement ne rend pas du tout… même en montant, c’est « tape cul ». Ceci dit, une bande goudronnée récente borde le côté gauche de la route sur une grande partie de la montée, ce qui devient plus agréable pour grimper. Certes, peu de voiture circulent à cet endroit, mais attention à la visibilité. Restez bien à droite lorsque vous ne voyez pas si une voiture arrive ou pas. L’ascension se fait au soleil, pas de zone d’ombre. Non seulement la route ne rend pas, non seulement il faut grimper en plein soleil, mais en plus, la pente est rude avec de très nombreux passages à 9, 10 et même 14%. Le Mont Caume est donc difficile à atteindre sans entrainement minimum. De plus, le cycliste de faible volonté pourra être découragé en levant la tête et en apercevant le sommet avec son antenne relais… bien plus haut… et cette route, très loin qui serpente. Mais si on est suffisamment lucide pendant l’effort, quel régal pour les yeux, que ce soit cette vue sur le sommet où encore le panorama offert tout au long de l’ascension.

Certains cyclistes s’arrêteront au niveau des premières ruines… quel dommage. Pour moi, le sommet est bien plus haut. Il faut continuer à gravir la route vers l’antenne relais. Le profil est d’ailleurs moins pentu à cet endroit-là. Il faut franchir les trois derniers lacets rapprochés, au niveau de l’antenne relais, jusqu’à surplomber celle-ci… Là, on peut dire qu’on est au sommet de cette ascension,  à 776 m ! La preuve en est le panorama magnifique offert. Au Sud, on surplombe le Mont Faron avec, à ses pieds, la rade de Toulon et juste sur leur droite, le Baou des 4 Oures, lui aussi dégarni en son sommet, tout comme le Mont Caume. A l’Ouest et au Nord, on aperçoit le Garlaban, juste à côté de Marseille, le massif de la Sainte-Baume, et tous les reliefs du Centre Var et même du Haut Var. On peut même apercevoir le relief des Calanques à l’Ouest ou encore, bien plus au Nord Est, les sommets alpestres du côté de Digne les Bains et Allos.

L’ascension du Mont Caume, jusqu’à cet endroit, fait 5,2 km pour une moyenne de 7,8 % au départ du Col du Corps de Garde, pour un dénivelé de 390 m.

Dans la descente soyez prudent. Les vibrations dues au mauvais revêtement, sont très éprouvantes. Heureusement que la longue bande de goudron est maintenant présente sur une partie.

Visualisez la galerie photo « Ballade autour de Toulon » dans laquelle figurent des photos du Mont Caume :

You may also like...

Laisser un commentaire

Social Network Integration by Acurax Social Media Branding Company